Comment réussir la rénovation de son installation électrique ?

Un électricien travaillant sur une prise électrique.

La rénovation d’une installation électrique nécessite un minimum de savoir-faire. Ce n’est donc pas une affaire à prendre à la légère. Rénover son installation revient à faire face à une multitude de difficultés techniques. Ce travail est si complexe qu’il vous contraint à une grande organisation. Voici à cet effet quelques astuces pour rénover de manière efficace une installation électrique.

Pourquoi rénover son installation électrique ?

Une maison équipée de vieilles installations constitue un danger pour ses habitants. Cela est dû au fait que les équipements vétustes ne respectent pas les normes électriques. Cependant, il est important de connaître les avantages à se conformer aux normes et les risques du non-respect des règles.

L’intérêt du respect des normes

L’objectif des normes électriques va bien au-delà du détail administratif, c’est un véritable moyen de protection. Visant à mettre les installations en sécurité, la NF C15-100 exige de se conformer à certaines normes électriques qui assurent la protection des personnes. Cette règle exige à ce que chaque pièce possède un équipement électrique minimum.

De même, chaque département de circuit devra être accompagné d’une protection différentielle, et pour un circuit, il faut un disjoncteur. Par ailleurs, des obligations spécifiques sont prévues pour les pièces à risques. Il est ici recommandé de prévoir une prise de terre. Toutefois, il faut noter qu’un réseau électrique non conformé aux normes constitue une menace.

En revanche, la mise en observation des règles réduit les risques d’incendie et tout autre dégât matériel. Se conformer aux normes électriques diminue également les risques d’électrocution. En somme, vous bénéficiez d’une installation plus sûre, et en cas d’accident, votre protection est garantie.

Les conséquences du non-respect des normes

Plus du quart des incendies domestiques proviennent d’une installation défaillante. Lorsque vous disposez d’une installation vétuste, il est possible que les assureurs refusent de prendre les dommages en charge. En plus, en cas d’accident électrique émanant d’une mauvaise installation, le propriétaire du bâtiment est poursuivi. Cependant, la plupart trouvent que se conformer aux normes de la NF C15-100 coûte cher.

Néanmoins, comparer aux nombreux risques que vous courrez avec une ancienne installation, cette norme trouve toute son utilité. Toutefois, demander un devis à un électricien afin de comparer les différents tarifs de votre région. Non seulement cela vous garantit une installation conforme aux normes, mais aussi des travaux rapides et efficaces.

En quoi consiste la rénovation d’une installation électrique ?

Toute rénovation électrique, passe par la prise de connaissance des normes électriques. Ensuite, à partir de trois principales étapes, votre installation sera parfaitement rénovée.

Faire le diagnostic de l’installation

Pour une rénovation électrique sans défaut, il faut commencer par un diagnostic. Cela permet de connaître avec précision l’état dans lequel se trouve l’ancienne installation. Cette étape prend en compte les éléments suivants :

  • L’état de l’installation et de ses composants dans leur globalité ;
  • Les risques et dangers qui pourraient provenir de l’installation ;
  • Les recommandations de mise en norme et de rénovation.

En effet, le diagnostic électrique est fourni par le vendeur du bien immobilier à la cession du bâtiment. C’est un document obligatoire à inclure dans le dossier de diagnostic technique.

Préparer les plans d’installation

Après le diagnostic, il est conseillé de faire un plan afin de reproduire la nouvelle installation. Il faut la plupart du temps :

  • Remplacer les câbles et fils électriques ;
  • Remplacer les équipements électriques comme le tableau, la protection et autres ;
  • Compléter les éléments obligatoires (interrupteur et points d’éclairage, etc.).

Par ailleurs, effectuer les modifications permet d’avoir une vue sur l’état final après la rénovation.

Démonter l’ancienne installation et procéder à la rénovation proprement dite

Pour poser du neuf, il faut se débarrasser de l’ancien. Cependant, démanteler l’ancienne installation est plus tracassant que la rénovation proprement dite. Par ailleurs, il est obligatoire de couper le courant avant le retrait des équipements non conformes aux normes. Grâce au diagnostic, il est plus facile de connaître les éléments à enlever et ceux à conserver. On peut maintenant installer le nouveau matériel électrique en procédant ainsi :

  • Chercher et marquer les différents éléments de l’installation ;
  • Introduire les gaines ;
  • Enfoncer les fils électriques à l’intérieur des gaines ;
  • Relier les équipements entre eux après les avoir installés ;
  • Remplacer le tableau électrique et vérifier son fonctionnement ;
  • Relier l’installation à la prise de terre.

En suivant ces étapes, vous êtes sûr d’obtenir la meilleure rénovation d’installation électrique.