Quand refaire l’isolation extérieure d’une maison ?

Pour faire des économies d’énergie en chauffage et profiter d’un meilleur confort thermique, les travaux de rénovation énergétique sont incontournables. L’isolation thermique des murs par l’extérieur ou ITE est une meilleure alternative pour une rénovation énergétique durable et écologique. La façade, la toiture, les combles peuvent être isolés par l’extérieur, car l’isolation thermique par l’extérieur consiste à l’utilisation des panneaux isolants. Toutefois, la durée de vie d’un chantier d’isolation thermique est limitée. Alors, dans combien d’années les travaux d’isolation doivent-ils être refaits ?

Les travaux d’isolation thermique par l’extérieur d’une maison doivent durer et rester efficaces. La durée de vie du chantier dépend principalement des panneaux isolants utilisés. Pour connaitre le nombre d’années de vie des travaux, vous devez refaire les devis pour le changement des isolants, voici les explications en détail.

Assurer la durée de vie du chantier d’isolation de la façade : quels sont les conseils ?

En plus des travaux sur la pose de l’isolation thermique des murs par l’extérieur de vos murs, vous devez conclure un accord avec l’artisan qui va prendre en charge l’entretien de l’isolation. Une étape clé du processus d’isolation thermique pour garantir sa durée de vie. Elle est cruciale d’où l’importance de choisir une entreprise respectant les règles ETICS dans la norme de rénovation d’une ITE d’une maison.

Les travaux d’entretien d’une isolation thermique de la façade d’une maison varient en fonction de la technique d’isolation utilisée. Deux techniques sont utilisées pour l’ITE telles que le bardage et le sous enduit. La technique de bardage est plus utilisée que le sous-enduit. Dans l’entretien d’une isolation thermique de la façade de votre maison, le choix des isolants utilisés est un des critères à prendre en compte. Si l’isolant de votre maison est en PVC ou en aluminium, les panneaux peuvent avoir de petites salissures au fil du temps. Dans ce cas, l’utilisation d’une éponge et d’un savon suffit pour éradiquer le problème.

L’isolation thermique des murs par l’extérieur figure parmi les travaux de rénovation énergétique durable. Afin de profiter des avantages apportés par l’ITE, pensez à assurer son entretien comme  :

  • Le lavage régulier avec de l’eau et du savon ;
  • Le rajout d’une autre couche de peinture à l’huile mince ou semi-épaisse ;
  • La pose d’armature avec un film de finition.

Les prix d’entretien d’isolation thermique de la façade dépendent de l’artisan qui va prendre en charge les travaux. L’essentiel est de travailler avec des professionnels qui offrent des services primant sur le meilleur rapport qualité et prix.

Changer l’ancien isolant pour l’isolation de la façade : à quel moment ?

renovation de maison

La durée de vie d’un chantier d’isolation thermique de la façade est de 20 ans environ. De nombreux facteurs peuvent influencer ce résultat :

  • La nature du matériau isolant : minéral, naturel ou synthétique ;
  • La qualité du matériau et sa résistance face à la chaleur, à l’humidité et autres ;
  • La qualité des travaux d’installation des panneaux isolants ;
  • Le taux d’humidité dans votre logement et dans votre région.

Comme les matériaux isolants assurent une grande partie de l’isolation des façades de votre logement, leur efficacité peut varier selon leur nature. Certains isolants comme la laine de verre, la laine de roche, la laine de lin et l’ouate de cellulose ont souvent tendance à se tasser avec le temps. L’épaisseur de l’isolant thermique est en effet liée directement avec leur résistance. Chaque matériau isolant possède des caractéristiques spécifiques. Une laine de verre peut durer 20 ans minimum et l’ouate de cellulose peut réduire les déperditions d’énergie pendant environ 40 ans. Quant aux panneaux isolants en polyuréthane ou le polystyrène, ils sont dotés d’une grande longévité.

Pour savoir quand refaire les travaux d’isolation thermique des murs par l’extérieur, vous devez vérifier trois facteurs. C’est valable pour l’isolation des combles, de la toiture ou du toit et des façades.

Une présence d’humidité à l’intérieur du logement

Lorsque vous commencez à remarquer de l’humidité dans votre logement, pensez à vérifier les panneaux isolants. Dans le cas des combles, une fuite d’eau peut provenir du toit, car l’isolant est sûrement humidifié, voire imbibé d’eau. Contactez au plus vite un professionnel RGE.

Suivant la règle générale, vous pourrez faire des économies d’énergie en chauffage allant de 20 % à 30 % si l’isolation thermique de vos combles est de qualité.

Le vieillissement du matériau isolant

Sachez que la durée de vie d’un chantier d’isolation thermique peut durer plus de 20 ans à condition qu’il ait bénéficié d’un bon entretien. Au-delà de ce délai, l’isolant commence à faillir en laissant la chaleur circuler dans votre logement. Aussi, lorsque le matériau isolant atteint son âge de vieillissement, pensez à refaire l’isolation thermique de votre façade, des combles, du toit ou de la toiture pour éviter tout désagrément.

Isolant détruit par des rongeurs

La présence de rongeurs peut également jouer sur la longévité des panneaux, notamment avec les isolants minéraux. Vous pouvez appeler les professionnels compétents si le cas se présente. Vérifiez toujours si les rongeurs ont dévoré les isolants de votre logement pour pouvoir refaire les travaux à temps. Préférez les isolants comme la laine de chanvre. Les animaux ne les apprécient pas.

Le chantier d’isolation thermique des murs par l’extérieur peut avoir une durée de vie allant jusqu’à 20 ans. Certains facteurs vous obligent parfois à refaire les travaux d’ITE.